Skip to content

Monsieur Jean Milants

28/05/1936
25/12/2020

Condoler

Nous respectons votre confidentialité.
Vos données seront toujours traitées de manière confidentielle.

sincères condoléances à tous ceux et celles qui l’ont aimé, à qui il a apporté de la tendresse, je l’ai peu connu mais le rencontrer a été un moment très chaleureux

Michèle Loijens

Bompa, Jeanke, l’ami, le boute-en-train, le zwanzeur, le grand-père universel, le cycliste disant toujours « mouline », le tennisman, le marcheur, le spécialiste du chant des oiseaux, l’infatigable, le bricoleur aux mains d’une force incroyable. Qui ne se sentait jamais aussi bien qu’avec de nouvelles têtes autour de lui, qui appelait tout le monde, toutes générations confondues, par son prénom ou du doux « krotche ». Si fier d’avoir commencé à travailler à 14 ans, d’être né rue de la Rasière. Si ému en évoquant sa mère, son frère, son beau-père qu’il considérait comme son père et dont il avait la photo dans son portefeuille, si content de ses relations apaisées avec la mère de ses enfants. Si ketje de Bruxelles comme il n’en existe plus. J’écoute Jean-Pierre Ferland en pensant à lui. Quel dommage de ne pouvoir lui dire tout ça de vive voix… Courage à vous, sa famille, le temps qui passe ne vous laissera que le meilleur de lui…

Marie-Anne Paridaens

Mes sincères condoléances à tous ceux et toutes celles qui t’ont entouré et chéri pendant toutes ces nombreuses années. Tu étais leur rayon de soleil et tu leur manqueras beaucoup. Repose en paix.

Heide Nicolay

J’ai oublié d’évoquer l’admiration que tu éprouvais pour ton beau-pére qui, avec tes femmes, a forgé ta colonne vertébrale.
Je t’embrasse.

yvette paridaens

Que de souvenirs du merveilleux Bompa que tu t’étais proposé d’être pour mes fils que tu appellais « les Castars » et que tu as vu naître.
Tu nous as régalé de ta gouaille bruxelloise, de tes anecdotes sur la guerre ou « quand tu étais soldat », de ta vaste culture d’autodidacte au point de faire notre fierté en te présentant au jeu de RTL, 71.
Et bien sûr, cet accident qui a bouleversé ta vie.
Tu respectais les femmes de ta vie qui t’ont forgé une solide colonne vertébrale.
Tu avais un véritable talent pour susciter l’affection.
Et tu étais un grand sportif multisports. On s’est contenté du tennis, du vélo et de la marche.
Ton chaleureux souvenir restera pour toujours dans nos cœurs et nos pensées.
Merci d’avoir été notre ami, notre Bompa, notre ketje des Marolles.
Dikke baises

yvette paridaens

Que de moments difficiles…perdre 1 être cher est déjà si triste…et avec ce maudit virus qui est en occupé à prendre les êtres qui nous sont chers, ces moments le sont encore plus…Courage, de tout cœur avec vous…
Je ne l’ai pas rencontré de nombreuses fois, mais j’en garde le souvenir, d’un « grand »monsieur charmant et agréable.
Toutes nos condoléances.nos pensées vont vers vous en ces jours sans nom…

Platbrood Didier, Moucheron Marianne, Corentin et Valentin

Je vous présente mes sincères condoléances et vous souhaite beaucoup de courage dans ces moments si difficiles

Bodart Dany

Nous te présentons à toi et ta famille nos plus sincères condoléances… Nous vous envoyons plein de courage pour surmonter cette épreuve très difficile… De tout cœur avec vous.
Amitiés.
David, Jordan, Tiffany et Esmé.

Famille Moucheron David
open

Nouvelles règles pour le secteur funéraire à partir du 8 MARS 2021 COVID-19